Un constat:

  • + 37% de croissance de la délinquance depuis 30 ans. Et une augmentation + 34% entre 1994 et 2013 du taux de réponse pénale dans les affaires impliquant des mineurs
  • Des enfants dés 10 ans peuvent se retrouver primo-délinquants et confrontés à des juges pour des actes de harcèlement, racket, trafic de drogue, utilisation abusive des réseaux sociaux, radicalisation etc…
  • Dans les tribunaux pour enfants, ces jeunes ne mesurent ni la portée de leurs actes et ni les risques judiciaires qu’ils encourent, ni ce que cela peut impliquer pour leur vie future.

Notre  objectif:

Dans le contexte de l’éducation civique,  nous favorisons  la prise de conscience de chaque jeune sur sa place dans la société, sa responsabilité en tant que citoyen, sa compréhension des mécanismes de la délinquance, et comment y faire en face.

En cohérence avec la démarche pédagogique des adultes qui sont au contact de la jeunesse,  nous tissons des liens entre les justice et l’éducation en faisant intervenir des experts juridiques (juges, assesseurs, greffiers, avocats) en interaction avec les élèves.

Les Résultats attendus:

Apporter à la fois un sentiment de sécurité accrue dans l’univers scolaire et hors scolaire, favoriser une plus grande solidarité entre jeunes dans le respect de leurs différences, et agir à la baisse sur les chiffres de la primo-délinquance.

 

Publicités

S. JAY

Enseignante Histoire-Géographie

Je reviens vers vous pour vous remercier pour votre travail pour cette année 2017-2018 dans notre Collège. 
J’espère que nous pourrons nous voir en mars pour réfléchir à un projet plus spécifique à la classe relais (8 élèves en décrochage important).

.

Collège Paul Vaillant Couturier-Argenteuil – (4eme Année)

A.Schmitt

Enseignant d’histoire/Géographie/EMC et Maire de GENAINVILLE dans le Val d’Oise

« Merci pour votre intervention qui a marqué tous les élèves ayant participé à vos interventions. Riches d’enseignements et d’informations. »

Collège Rosa Bonheur – Bray et Lû